• www.zedirect.com
    est le premier site entièrement GRATUIT qui vous permet, grâce à Xdir.fr (en partenariat avec Google AdSense) d'être rémunéré sur les publicités de vos pages persos.
    Le site permet de créer un profil, et par la suite de charger vos photos, vidéos, tenir un journal, de discuter avec d'autres membres par messages privés ou même par un chat avec webcam etc...

    C'est aussi le premier site à vous offrir, par l'intermédiaire du site Xdir.fr, qui est spécialisé dans la redirection de noms de domaine gratuits, une adresse courte et facilement mémorisable vers votre profil. Ce qui vous permet donc de plus facilement vous en souvenir, et de la donner à vos amis pour qu'ils puissent visualiser vos photos, vidéos etc...

    Le site Zedirect se veut être un site novateur et de nouvelle génération, où les internautes sont enfin rémunérés sur le contenu qu'ils mettent en ligne.

    votre commentaire
  • Chose promise, chose due :  Arrêt sur Images revient, mais sur le net. Baptisée fort à propos @rrêt sur Images, voici à quoi ressemblera la  cyber-version de l'émission qui dérange la télé.


    "Ce sera... un site. Avec des textes, comme dans les blogs", écrit Daniel Scheidermann sur son Big Bang Blog. "Avec des images diffusées par les télés, sur lesquelles nous nous arrêterons, puisque c’est notre exercice préféré. Avec des reportages, filmés ou écrits, sur les personnages, volontaires ou involontaires, de la tragi-comédie médiatique. Et avec des débats en plateau, comme dans feue l’émission de France 5. [...] La grand messe du dimanche sera éclatée en une pluie de rendez-vous et d’enquêtes. Il y aura des rendez-vous quotidiens ou hebdomadaires. Il y aura aussi des surgissements inopinés. [...] Pas la peine de chercher, ça ne ressemblera à rien d’existant. Comme l’émission, quand elle a commencé, sur La Cinquième, en 1995. Ce sera un OVNI. Sinon, ça ne vaut pas la peine."

    Emaillé d'accusations rageuses sur les "méchants du PAF" qui ont annulé son émission, le site gagnerait certainement à moins de rancoeur...

    votre commentaire
  • Les trois-quarts des internautes américains ont passé en moyenne trois heures à visionner des vidéos en ligne au cours du mois de juillet, indique une étude du  cabinet ComScore publiée mercredi.

    Sans grande surprise, le site internet Google, leader de l'internet dans ses diverses applications gratuites, capte la majeure partie de cette activité, avec 27% du marché de la vidéo en ligne, via son site gratuit d'échange de vidéos YouTube.


    Sur les 9 milliards de vidéos visionnées par les internautes américains en juillet, 2,4 milliards l'ont ainsi été via YouTube. Google est aussi le leader en matière d'audience vidéo, avec 67,8 millions d'internautes en juillet, soit plus de la moitié des 134 millions d'internautes américains qui ont regardé des vidéos.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique