• Le site du Pentagone hacké

    George W. Bush et son homologue chinois Hu Jintao se rencontrent en fin de semaine. Ca tombe bien. Ils pourront peut-être alors aborder le sujet sensible du piratage du site du département d’Etat américain, en juin dernier.
    L'attaque la plus importante jamais subie par le Pentagone.

    Selon le Financial Times, les militaires chinois ont réussi le "hacking" du siècle.
    Mais c'est oublier que les Etats-Unis se livreraient également à de l'espionnage informatique sur les Chinois, d'après le journal. «Mais les responsables américains disent que l'infiltration de juin a soulevé de nouvelles inquiétudes car la Chine a montré qu'elle pouvait perturber les systèmes à des moments critiques», écrit le Financial Times.

    Du côté chinois, on réfute ces accusations :  "C'est non seulement sans fondement, mais aussi la démonstration d'une mentalité de guerre froide", a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, estimant que ces accusations vont "à l'encontre d'un contexte favorable à l'amélioration des relations militaires sino-américaines".
    Pourtant le gouvernement allemand affirme avoir été lui aussi espionné par des "Chevaux de Troie" de l’armée chinoise. La guerre virtuelle est déclarée.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :